Mise à jour : 11 janvier 2016
Langues :
English / Français
Documents
Convivialité
Prévention Santé
Association nationale transgenre
Agenda
Éditorial
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

L'association en France : cliquez sur la région la plus proche !
English / Français
Mouvement LGBT
Professionnels / Institutions
L'association
Adhérer / Dons
Contacts
Publications
Accueil
Communiqués
de presse
Liens
Editos
Archives
Soirées : agenda !

Bonnes adresses
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

Actualités
Les oublié(e)s de la Mémoire
English / Français
Revue de presse
Documents
Convivialité
Conseils
Prévention Santé
Agenda
Éditorial
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

L'association en France : cliquez sur la région la plus proche !
Mentions légales

L'Est Rep 21/10/2012
Têtu 21/04/2011
L'Est Rep 21/04/2011

Têtu de février 2011

PinkNews 05/01/2011
L'Est Rep 04/01/2011
Le Répu.Lor 14/09/2010
L'Est Rep. 15/06/2010
L'Est Rép. 26/04/2010

Tous les articles
Communiqués
de presse


L’Association Nationale transgenre vous communique ses meilleurs vœux pour l’année 2016.

Puisse-t-elle être l’année du respect des droits des personnes transgenres en France, comme l’année 2015 le fut pour celles de Malte ou d’Irlande !

La France ne peut rester à la traîne concernant le respect des droits humains des personnes transidentitaires en refusant de légiférer sur le changement d’état civil libre et gratuit en mairie, et en refusant d’accepter l’idée même de la notion d’identité de genre dans son arsenal de lutte contre les discriminations.

Loin d’être la seule revendication de l’ensemble de la population transgenre, la reconnaissance officielle de l’identité de genre n’en est pas moins celle qui ouvrirait les portes à un réel recul de la transphobie au sein des institutions de la République. Celle qui reconnaîtrait enfin l’existence des personnes transgenres en tant qu’êtres humains, celle qui mettrait fin à l’obligation de fournir aux tribunaux des preuves de stérilité définitive ou de pathologie psychiatrique pour obtenir des papiers d’identité conformes.

La lutte pour l’obtention de l’égalité des droits, quelle que soit la diversité de l’identité de genre de la personne, a commencé depuis plusieurs dizaines d’année en France ; elle a permis de faire un travail sur lequel nous pouvons aujourd’hui nous appuyer pour faire valoir nos revendications. Travaux universitaires, travail militant, travail de terrain et d’aide aux personnes, tout cela doit être non seulement respecté, mais aussi soutenu et développé afin d’améliorer les conditions sociales des personnes transgenres. Emploi, éducation, santé et lutte contre le SIDA, parentalité, changement d’état civil sont des axes majeurs de travail sur lesquels les associations agissent, malgré les conditions de plus en plus difficiles. L’année 2016 n’y dérogera pas.

Pour notre communauté, les enjeux de cette nouvelle année sont, en premier lieu, les conditions du changement d’état civil. Une proposition de loi a été déposée par des députés PS en octobre 2015, dont les contours sont balisés par le lobby de la « Manif pour tous ». Elle est donc mauvaise, cynique, judiciarisante et pathologisante, ne rejetant même pas l’obligation de stérilisation. Elle doit donc être radicalement amendée pour permettre une réelle avancée des droits, et ainsi respecter la résolution 2048 du Conseil de l’Europe. La France ne doit pas rester un pays où le gouvernement n’a même plus honte de céder aux extrémistes religieux catholiques qui prônent, en plus de l’homophobie et de la transphobie, la lutte contre l’avortement et la défense bec et ongles des stéréotypes sexistes qui leur sont si chers.

Pour cette année 2016, il est encore temps de faire savoir au gouvernement et à sa majorité ce que c’est vraiment que de respecter les droits humains des personnes transgenres, et de travailler pour qu’une loi juste et digne soit votée en France, ouvrant enfin le changement d’état civil libre et gratuit en mairie. C’est l’affaire de toutes et tous, personnes transgenres ou pas, responsables LGBT, élus, représentant des institutions, et plus largement toute personne se reconnaissant dans une valeur essentielle : le respect des droits humains.

Pour l'Association Nationale Transgenre,

Delphine Ravisé-Giard
Présidente

Voeux en version .pdf

Bavure au sein du Ministère de l’éducation nationale ?

Quand la transphobie s’immisce au cœur d’une campagne de lutte contre l’homophobie !

 

Communiqué de presse du 21 décembre 2015 en version .pdf

Communiqué de presse du 27 septembre 2015

Des députés PS déposent une proposition de loi discriminatoire…

L’ANT demande son retrait immédiat, et une vraie loi sur l’identité de genre !

Communiqué de presse du 27 septembre 2015 en version .pdf

Proposition de loi en version .pdf

Communiqué de presse du 7 octobre 2014 en version .pdf

Communiqué de presse du 19 septembre

"Si mon genre m'était conté..." au centre LGBT de Paris-Île-de-France

L’Association Nationale Transgenre lance un nouveau livret informatif destiné aux personnes transgenres !

Communiqué de presse en version .pdf

Livret "Si mmon genre m'était conté" en version .pdf

Le même dévouement à servir mais pas les mêmes droits...

Pour l'Association Nationale Transgenre,

Delphine Ravisé-Giard

Porte-parole

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse de l'ANT du 20 mai 2015

Mme Chaynesse KHIROUNI, députée PS de Meurthe-et-Moselle, interpelle Mme TAUBIRA, ministre de la Justice, sur le respect des droits fondamentaux des personnes transgenres

Communiqué de presse en version .pdf

Courrier de Mme Chaynesse KHIROUNI, députée PS de Meurthe-et-Moselle, à la Garde des sceaux, Ministre de la Justice, Mme Christiane TAUBIRA

Communiqué de presse de l'ANT du 15 mai 2015

17 mai 2015, une journée de la transphobie comme les autres avec le gouvernement français ?

Faisons campagne pour l’application de la résolution 2048 (2015) du Conseil de l’Europe !

Télécharger les visuels de la campagne

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 25 avril 2015

L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe vote la résolution 2048-2015, et prend le contre-pied de la transphobie d’État à la française !

Communiqué de presse en version .pdf

Résolution 2048(2015) en version .pdf

Communiqué de presse du 02 avril 2015

Malte vote le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenre !

Mme Taubira, pourquoi la France continue-t-elle à judiciariser et stériliser les personnes transgenres ?

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 16 novembre 2014

La ville de Mexico adopte le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenres

En France ? C’est la stérilisation et les discriminations... Silence, il n’y a rien à voir !

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 07 octobre 2014

Faire absolument moins bien que les autres : une exception française ?

Des parlementaires PS rédigent une PPL d’un autre âge, dangereuse pour les personnes transgenres

Communiqué de presse en version .pdf

Projet de PPL du PS

Communiqué de presse du 05 mai 2014

Pour un changement d'état civil libre et gratuit, démédicalisé et déjudiciarisé !

L’A.N.T. dévoile sa proposition de loi
sur l’identité de genre !

Communiqué de presse en version .pdf

Lettre aux parlementaires

Proposition de loi de l'Association nationale transgenre

Les personnes transgenres face au changement d'état civil dans le monde !

Cliquez sur la carte !

Mise à jour de juillet 2015

Editos
Archives
Soirées : agenda !

Bonnes adresses
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

Actualités
Les oublié(e)s de la Mémoire

Comment assumer son genre... et le faire respecter !