Mise à jour : 31 mars 2016
Langues :
English / Français
Documents
Convivialité
Prévention Santé
Association nationale transgenre
Agenda
Éditorial
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

L'association en France : cliquez sur la région la plus proche !
English / Français
Mouvement LGBT
Professionnels / Institutions
L'association
Adhérer / Dons
Contacts
Publications
Accueil
Communiqués
de presse
Liens
Editos
Archives
Soirées : agenda !

Bonnes adresses
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

Actualités
Les oublié(e)s de la Mémoire
English / Français
Revue de presse
Documents
Convivialité
Conseils
Prévention Santé
Agenda
Éditorial
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

L'association en France : cliquez sur la région la plus proche !
Mentions légales

L'Est Rep 21/10/2012
Têtu 21/04/2011
L'Est Rep 21/04/2011

Têtu de février 2011

PinkNews 05/01/2011
L'Est Rep 04/01/2011
Le Répu.Lor 14/09/2010
L'Est Rep. 15/06/2010
L'Est Rép. 26/04/2010

Tous les articles
Communiqués
de presse


31 mars, Journée de visibilité des personnes transgenres

En France, visibilité rime encore avec discriminations et préjugés transphobes !

L’Association Nationale Transgenre profite de la journée du 31 mars pour rappeler que tous les jours de l’année sont des journées « coming out forcé » pour les personnes transgenres organisées par l’état français.

Et pour cause ! Pour changer d’état civil et obtenir le respect de leur vie privée et de leur identité de genre, les tribunaux exigent des personnes transidentitaires à la fois des certificats médicaux attestant qu’elles sont atteintes d’une certaine pathologie mentale crée de toute pièce dénommée « transsexualisme » ainsi qu’une preuve de perte définitive de fertilité.

Avant de pouvoir présenter ces preuves ignobles aux tribunaux, les personnes transgenres doivent attendre plusieurs années avec des papiers ne reflétant pas la réalité de leur identité de genre, obligées de dévoiler leurs situations à tous moments, les livrant à la transphobie, notamment lorsqu’elles veulent accéder à une activité professionnelle… ou la conserver ! La visibilité est ainsi la méthode utilisée par l’État français pour discriminer.

Pourtant et à mille lieux de cela, par exemple aux Etats-Unis, une personne transgenre fait son entrée en 2015 à la Maison Blanche dans l’équipe présidentielle du Président Obama (Cf. Raffi Freedman-Gurspan). Et bien que la situation de cette population ne soit pas très bonne dans ce pays, le message envoyé à la population est clair : une personne transgenre est surtout une personne comme une autre avec des compétences et qualités reconnues.

Pendant ce temps là, en France et en 2016, le député PS des Français établis en Europe du Nord, M. Christophe PREMAT, dans sa question n° 93020 du 9 février 2016 au Ministère de la Justice, parle-lui entre autre de « personnes handicapées de sexe anatomique (H.SA.) » en nommant la population transgenre… Dans un effort de visibilité positive et de lutte contre la transphobie, on trouve mieux que ces termes que l’on croirait tout droit issu de la « manif pour tous » et autres intégristes religieux…

L’ANT contient sa colère et tient à signaler à ce député, ainsi qu’au Ministère de la justice à qui il s’adresse, que les personnes transgenres n’ont ni maladie, ni « handicap de sexe anatomique » et ne relèvent pas du « transsexualisme ». Totalement abandonné par les Instances Européennes comme le Conseil de l’Europe, ce type de discours ne fait que renforcer transphobie et stigmatisation, validant les maltraitances médicales et l’obligation de stérilisation subies par les personnes transgenres.

En ce 31 mars l’Association Nationale Transgenre réaffirme avec force que les personnes transgenres font partie intégrante de notre société et qu’elles sont à mille lieux des préjugés véhiculés par certains responsables politiques ou certains médias. Les discours de ces derniers centrés sur les attributs sexuels et corporels des personnes ne font que cantonner cette population dans une visibilité caricaturale malsaine tout en faisant perdurer une invisibilité de leurs talents, de leurs compétences.

 

Pour l'Association Nationale Transgenre,

Delphine Ravisé-Giard
Présidente

Communiqué de presse version .pdf

On ne doit pas oublier les discriminations et violences commises à l’encontre des lesbiennes et des femmes transgenres !

Communiqué de presse version .pdf

Bavure au sein du Ministère de l’éducation nationale ?

Quand la transphobie s’immisce au cœur d’une campagne de lutte contre l’homophobie !

 

Communiqué de presse du 21 décembre 2015 en version .pdf

Communiqué de presse du 27 septembre 2015

Des députés PS déposent une proposition de loi discriminatoire…

L’ANT demande son retrait immédiat, et une vraie loi sur l’identité de genre !

Communiqué de presse du 27 septembre 2015 en version .pdf

Proposition de loi en version .pdf

Communiqué de presse du 7 octobre 2014 en version .pdf

Communiqué de presse du 19 septembre

"Si mon genre m'était conté..." au centre LGBT de Paris-Île-de-France

L’Association Nationale Transgenre lance un nouveau livret informatif destiné aux personnes transgenres !

Communiqué de presse en version .pdf

Livret "Si mmon genre m'était conté" en version .pdf

Le même dévouement à servir mais pas les mêmes droits...

Pour l'Association Nationale Transgenre,

Delphine Ravisé-Giard

Porte-parole

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse de l'ANT du 20 mai 2015

Mme Chaynesse KHIROUNI, députée PS de Meurthe-et-Moselle, interpelle Mme TAUBIRA, ministre de la Justice, sur le respect des droits fondamentaux des personnes transgenres

Communiqué de presse en version .pdf

Courrier de Mme Chaynesse KHIROUNI, députée PS de Meurthe-et-Moselle, à la Garde des sceaux, Ministre de la Justice, Mme Christiane TAUBIRA

Communiqué de presse de l'ANT du 15 mai 2015

17 mai 2015, une journée de la transphobie comme les autres avec le gouvernement français ?

Faisons campagne pour l’application de la résolution 2048 (2015) du Conseil de l’Europe !

Télécharger les visuels de la campagne

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 25 avril 2015

L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe vote la résolution 2048-2015, et prend le contre-pied de la transphobie d’État à la française !

Communiqué de presse en version .pdf

Résolution 2048(2015) en version .pdf

Communiqué de presse du 02 avril 2015

Malte vote le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenre !

Mme Taubira, pourquoi la France continue-t-elle à judiciariser et stériliser les personnes transgenres ?

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 16 novembre 2014

La ville de Mexico adopte le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenres

En France ? C’est la stérilisation et les discriminations... Silence, il n’y a rien à voir !

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 07 octobre 2014

Faire absolument moins bien que les autres : une exception française ?

Des parlementaires PS rédigent une PPL d’un autre âge, dangereuse pour les personnes transgenres

Communiqué de presse en version .pdf

Projet de PPL du PS

Communiqué de presse du 05 mai 2014

Pour un changement d'état civil libre et gratuit, démédicalisé et déjudiciarisé !

L’A.N.T. dévoile sa proposition de loi sur l’identité de genre !

Communiqué de presse en version .pdf

Lettre aux parlementaires

Proposition de loi de l'Association nationale transgenre

Les personnes transgenres face au changement d'état civil dans le monde !

Cliquez sur la carte !

Mise à jour de juillet 2015

Editos
Archives
Soirées : agenda !

Bonnes adresses
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

Actualités
Les oublié(e)s de la Mémoire

Comment assumer son genre... et le faire respecter !